Actualité

 

C. Giron-Panel/ A.-M. Goulet (éd.), La musique à Rome au XVIIe siècle : études et perspectives de recherche, Rome 2012.

Florian Bassani

Florian Bassani a obtenu en 1997 son diplôme de Musique ancienne à l’issue de ses études à la Schola Cantorum Basiliensis (“Anciens Instruments à Claviers”, cours d’Andreas Staier et Jesper Christensen). Il a ensuite été assistant à la Musikakademie de Bâle, puis chargé des cours de clavecin au conservatoire de Feldkirch (Autriche) entre 1999 et 2001. Depuis l’obtention de son doctorat de musicologie, commencé en 1998 et soutenu en 2002 au Pontificio Istituto di Musica Sacra de Rome (Prof. F. Luisi), il est enseignant titulaire à la Haute École de Musique de Lugano (Suisse). Entre 2006 et 2008, il a été chargé de recherche au sein de la Section Musique de l’Institut Historique Allemand (Deutsches Historisches Institut) de Rome. Il s’est produit en concert dans différents festivals internationaux aussi bien en Europe qu’en Amérique du Nord et du Sud (avec notamment Joshua Rifkin, James Bowman, Paolo Pandolfo, Diego Fasolis, ou le Chœur de la Radio Suisse). Il a enregistré divers CD et émissions radiophoniques. Il a également publié de nombreux travaux musicologiques et édité plusieurs partitions.

 

 

Thèmes de recherche

 

Musique sacrée italienne des XVIIe et XVIIIe siècles
Histoire de la basse continue dans les différentes traditions nationales
Histoire des chœurs polyphoniques à Rome
Histoire des pratiques de représentation
Histoire des techniques de composition
Didactique et exécution du chant (XVIIe-XXe siècles)

 

 

E-Mail: bassani(at)musici.eu

 

 




Publications

1. Articles

« Musiche policorali nella Chiesa del Gesù: aspetti di prassi esecutiva », dans Atti del Convegno Internazionale “La musica a Roma nel Seicento: Studi e prospettive di ricerca. Giornate di studio in ricordo di Jean Lionnet”, Rom, 3.-4. Juni 2010, Rome, 2010, environ 15 p. (à paraître)

 

« Deutsche Quellen zur Partimento-Fuge », dans Kompendium Improvisation. Lehrbuch nach historischen Beispielen", Basel, Schola Cantorum Basiliensis, 2010, environ 12 p. (à paraître)


 « Biographische Materialien zur Geschichte des römischen Oratoriums im 17. Jahrhundert: Marc’ Antonio Pasqualini, Giovanni Lotti, Giulio Cesare Raggioli, D. Lelio Orsini », dans Mélanges de l’École française de Rome, 122 (2010), environ 35 p. (à paraître)


« Polychoral performance practice and maestro di cappella conducting », Performance Practice Review, 2010, environ 20 p. (à paraître)


« Rari esempi di musica policorale nella Roma pitoniana: i quattro mottetti di Girolamo Chiti per la visita della regina Maria Amalia Wettin (1738) », dans Giuseppe Ottavio Pitoni e il suo tempo. Atti del Convegno Internazionale di Studi Rieti, 28-29 Aprile 2008, Rome 2009, p. 191-226


« Erkenntnisse zur mehrchörigen Aufführungspraxis nach römischen Vorbildern », dans Concerto - Das Magazin für Alte Musik 226 (p. 23-26), 227 (p. 30-32), juin-août 2009


« Die Rudimenta musices von Wolfgang Michael Mylius. Eine bedeutende deutsche Quelle zur Gesangspraxis im 17. Jahrhundert » (Neudruck des Quellentextes mit Kommentar und Transkription der Beispielsätze), dans Schütz-Jahrbuch, 2008, p. 111-170


« Aufschlussreiches zum Gesangsvortrag nach Christoph Bernhard: Die Rudimenta musices von Wolfgang Michael Mylius », dans Concerto - Das Magazin für Alte Musik 220, juin-juillet 2008, p. 21-25


« On a Roman polychoral performance in August 1665 », dans Early Music XXXVI/3, 2008, p. 415-433

 

« Waesich, Cherubino », dans Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Personenteil, nouvelle édition, dir. par Ludwig Finscher, Stuttgart/Weimar/Metzler, Bärenreiter, 2007, vol. 17, coll. 274


« “... mentre la loro figura non è esposta alla vista, ma solo all’udito ”. Aspekte der musikalischen Praxis am Filippiner-Oratorium », dans Analecta musicologica XXXVII, 2005, p. 180-208


« “... benche i Maestri tal volta si prendino qualche licenza”. Anmerkungen zur Guida Armonica des Giuseppe Ottavio Pitoni », dans Musiktheorie I/2005, p. 13-26


« Acciaccaturen. Über ein ästhetisches Kuriosum », dans Archiv für Musikwissenschaft LXI/2, 2004, p. 117-136


« Partimento - Musik für Generalbass solo »:
I. Johann Matthesons „Grosse Generalbass-Schule als Handleitung“
II. Römische Partimento-Quellen
III. Zur neapolitanischen Partimento-Tradition
IV. Solistischer Generalbass in Nord- und Mitteldeutschland
dans Concerto - Das Magazin für Alte Musik 193 (p. 23-29), 194 (p. 23-27), 197/198 (p. 27-28), 199 (p. 32-36), mai-décembre 2004


 « A Little-known Collection of Canzonas Rediscovered : The Canzoni a cinque da sonarsi con le Viole da gamba by Cherubino Waesich (Rome 1632) », dans Chelys. The Journal of the Viola da Gamba Society XXXII, 2004, p. 21-44


« “... benche i Maestri tal volta si prendino qualche licenza”. Osservazioni sulla Guida Armonica di Giuseppe Ottavio Pitoni », dans Polifonie. Organo del Centro studi guidoni ani II/3, 2002, p. 205-239


« Die anonymen Oratorien und Oratorienkantaten der Barberini-Bibliothek », dans “Sub tuum praesidium confugimus”. Scritti in onore di Mons. Higini Anglès, Rome, Pontificio Istituto di Musica Sacra, 2002, p. 257-298

 

 

2. Éditions de partitions et rééditions

Carlo Donato Cossoni, Salmi concertati a cinque Voci, e due Violini con un Basso, che concerta ad libitum, e cinque parti di Ripieno (Bologna 1668), édition critique (en préparation)


Deutsche Gesangstraktate des 17. Jahrhunderts (édition en fac-similé avec commentaire, Kassel, Bärenreiter, 2006, ca. XX/240 p.
- Daniel Friderici, Musica figuralis, oder Newe Unterweisung der Singe Kunst (Rostock 1618 / 1624)
- Johann Andreas Herbst, Musica moderna prattica (Nürnberg 1642 / Frankfurt/M. 1653)
- Johann Crüger, Musicae practicae praecepta brevia, & exercitia pro tyronibus varia (Berlin 1660)


Giovanni Paisiello, Cantata a tre per la traslazione del sangue del glorioso martire S. Gennaro (Napoli 1792), édition pratique en collaboration avec Massimo Zicari et Leonardo Muzii, Bologna, Ut Orpheus Edizioni, 2005, XI/185 p.


Cherubino Waesich, Canzoni a cinque da sonarsi con le Viole da gamba (Roma 1632), kritische Ausgabe, Bologna, Ut Orpheus Edizioni, 2003, XIX/118 p.

 

 

3. Travaux universitaires (non publiés)

« “... cercando in questo solamente il gusto dell’orecchio...”. Bizarre Modernismen im Gefolge der Seconda Prattica », Basel, Schola Cantorum Basiliensis, Prof. J. Christensen, September 1998, 74 p. (Mémoire)


Eine anonyme Kollektion römischer Oratorienkantaten und Oratorien. Beiträge zur Geschichte des römischen Oratoriums im 17. Jahrhundert (Rome, Pontificio Istituto di Musica Sacra, Prof. F. Luisi, 2002); 607/452 p. (Doctorat)

 

Extrait: « Die anonymen Oratorien und Oratorienkantaten der Barberini-Bibliothek », dans “Sub tuum praesidium confugimus” Scritti in onore di Monsignor Higini Anglès, Rome, Pontificio Istituto di Musica Sacra, 2002, p. 257-298

 

haut de page

Contact

Anne-Madeleine Goulet

EFR, Piazza Navona, 62

I-00186 Roma

Tel.: +39 320 40 08 27 2

goulet(at)musici.eu


Gesa zur Nieden

Johannes Gutenberg-Universität Mainz
Musikwissenschaftliches Institut
Jakob-Welder-Weg 18
D-55128 Mainz

zurnieden(at)musici.eu

Shadow bottom