Actualité

 

C. Giron-Panel/ A.-M. Goulet (éd.), La musique à Rome au XVIIe siècle : études et perspectives de recherche, Rome 2012.

Giulia Anna Romana Veneziano

Musicologue, ayant obtenu avec les félicitations du jury le diplôme de l’École de Paléographie et de Philologie musicale de l’Université de Pavie à Crémone avec une thèse sur les messes napolitaines du XVIIIe siècle, et doctorante à l’Université de Saragosse (Espagne) sous la direction de Juan José Carreras avec une thèse sur les cantates du compositeur napolitain Leonardo Vinci, elle détient également le Diplôme d’Archivistique et de Paléographie de l’Archivio di Stato de Bari. Son champ de recherche concerne la musique produite à Naples aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle s’intéresse notamment à la cantate profane de chambre, à la circulation du répertoire et aux rôles des interprètes. Elle a publié des articles sur la musique baroque à Naples dans le New Grove Dictionary of Music and Musicians (2001), MGG, DBI, Enciclopedia Aragonesa, « Artigrama », « Le fonti musicali in Italia » dans le volume Aspects of the Secular Cantata in Late Baroque Italy dirigé par M. Talbot (Ashgate, 2009) ; elle a participé à l’édition critique des Arie per Farinelli de E. R. Duni et a rédigé des textes de programme pour des théâtres, des festivals en Italie et à l’étranger, et des pochettes de disque d’ensembles musicaux comme la Cappella de’ Turchini et Accordone. Elle enseigne l’histoire de la musique au Conservatoire « G. da Venosa » de Potenza et dans le Master de musique ancienne de l’Université de la Basilicate.

 

E-Mail: veneziano(at)musici.eu

 

 




Choix de publications

1. Direction d’ouvrages

Rime e suoni alla spagnola, Bericht des internazionalen Studientages zur “chitarra barocca” (Firenze, 7 février 2002), Giulia Anna Romana Veneziano (dir.), Florence, Alinea, 2003


  

2. Articles

« Le cantate ‘giovanili’ di Domenico Scarlatti » (en collaboration avec Dinko Fabris), dans Domenico Scarlatti : Musica e storia, Dinko Fabris et Paologiovanni Maione (dir.), Naples, Turchini Edizioni, 2010, p. 91-112, sous presse

« Mito e realtà della cosiddetta scuola napoletana » (en collaboration avec Dinko Fabris), dans Forme del linguaggio musicale tra contemporaneità e tradizione, Fulvio Artiano et Clementina Cantillo (dir.), Conservatorio di Potenza-Università di Salerno, 2009, p. 33-48

« Le cantate da camera di Domenico Scarlatti » (en collaboration avec Dinko Fabris), dans La cantata italiana intorno agli anni ‘italiani’ di Händel, Teresa M. Gialdroni (dir.), Rom, Accademia di Santa Cecilia, 2009, p. 169-195

« Riccardo Broschi », dans Operisti di Puglia. Dalle origini al Settecento, Lorenzo Mattei (dir.), Bari, Edizioni del Sud, 2009, p. 17-20

Domenico Sarro (Sarri), dans Ibidem., pp. 125-130

« Investigations into the Cantata in Naples During the First Half of the Eighteenth Century. The Cantatas by Leonardo Vinci Contained in a ‘Neapolitan’ Manuscript », dans Aspects of the Secular Cantata in Late Baroque Italy, Michael Talbot (dir.), Farnham, Ashgate, 2009, p. 203-226

« Simone Coya da Gravina: indagini preliminari », dans Vincenzo de Tutiis da Gravina, Missa cum psalmis tribus vocibus, aliae que Sacrae Cantiones, Actes du séminaire de recherche (Gravina, 6-8 ottobre 2002), P. Anselmo Susca et P. Gregorio Santolla (dir.), Noci, La Scala, 2007, p. 309-313

« Per cantare e sonare », dans Amadeus, 2006, supplément monographique « Le Villanelle alla Napoletana » au numéro de décembre, p. 21-26

« La Cecchina maritata: indagine su una ripresa napoletana de La Buona Figliola Maritata », dans Niccolò Piccinni musicista europeo, Actes du colloque international (Bari, 28-30 septembre 2000), Alessandro Di Profio et Mariagrazia Melucci (dir.), Bari, Mario Adda Editore, 2004, p. 79-100

« Uno straordinario corpus di musiche per chitarra spagnola: i manoscritti riccardiani », dans Rime e suoni alla spagnola. Fonti per la chitarra barocca a Firenze, Giovanna Lazzi (dir.), Florence, Edizioni Polistampa, 2002, p. 13-20

Contribution au catalogue de l’exposition « Il tempo di Niccolò Piccinni, Percorsi di un musicista del Settecento », Clara Gelao et Michèle Sajous D’Oria (dir.), Bari, Adda Editore, 2000, p. 136, 138-139

« Salvatore Sacchi : introduzione storico-musicologica », dans Salvatore Sacchi, un polifonista di musica sacra alla scuola romana del Palestrina, Cerignola, CRSEC, 1999, p. 11-24

« Un corpus de Cantatas napolitanas del siglo XVIII en Zaragoza: problemas de difusión del repertorio italiano en España », dans Artigrama. Revista del Departamento de Historiadel Arte XII (1996/1997), p. 277-291

« Su alcune messe di Gennaro Manna: contributo allo studio delle fonti di musica sacra del pieno Settecento », dans Le Fonti Musicali in Italia. Studi e Ricerche VII (1993), Rome/Bari, 1995, p. 21-68

 

 

3. Éditions

Egidio Romualdo Duni, Arie Per Farinelli (Londra 1737), édition critique avec introduction, Matera, Festival Duni, 2005

 

 

4. Notices de dictionnaire

dans The New Grove Dictionary of Music and Musicians, 2nd edition, Stanley Sadie (dir.), London-New York, Macmillan, 2001: « Coferati Matteo » et la bibliographie de l’entrée « Naples »

dans Dizionario biografico degli italiani, Rome, Istituto della Enciclopedia italiana, 1960-: « Lambardi, famiglia di musicisti », « Luzio, Gennaro », « Manna, famiglia di musicisti », « Mele, Giovanni Battista »

dans Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Personenteil, nouvelle édition, Stuttgart-Weimar, Metzler, 1994- : « De Bellis, Giovanni Battista », « Lambardi, Francesco » (en collaboration avec Dinko Fabris)

dans Gran Enciclopedia Aragonesa, Appendice III, Zaragoza, Aragonali S. C., 1997: « Cantata italiana »

 

 



5. Notices musicologiques accompagnant des CD

« La maestria nel comico : Li Zite ‘ngalera », dans Vinci, Li Zite ‘ngalera (Florio, Pietà dei Turchini), OPUS 111, CDs, CD1 55.34 CD2 77.39

« François Campion, a portrait », dans François Campion, a portrait (Eric Bellocq), Frame, CD FRO244-2

« Salvatore Sacco. Missa 1607 », dans Sacco. Missa 1607, Dialogus B. M. V. Litaniae Lauretane (Di Donato, Templum Musicae) Carus 83.191

« Les cantates espagnoles de Leonardo Vinci et le répertoire napolitain pour l’Espagne », dans Napoli/Madrid. Vinci, cantate e intermezzi (Florio, Pietà dei Turchini), Naïve, OP 30274

« Il Settecento napoletano », dans Il Settecento Napoletano (Morini-Beasley, Accordone), Cypres CYP1649

Hoste da Reggio, Il secondo libro di Madrigali a 4 voci (à paraître)

 

 

6.Textes de programme

« Da Segovia ad Awa Odori, tra oriente e occidente », dans Right Profit Guitar Festival, Associazione David e Maria Russel, Città della Pieve, 2008, p. 26-26

« Pizzicar cantando… », dans L’Orecchio di Giano. Dialoghi della Antica & Moderna Musica, Concerti dell’Institutum Romanum Finlandie, 27 avril 2006, p. 15-18

« Dizionario del Festival 2003 », Crotone, festival Aurora, 7e édition, 4-28 mai 2003, p. 83-117

« Intermezzi e arie comiche di Leonardo Vinci », Crotone, festival Aurora, 7e édition, 4-28 mai 2003, p. 73-96

« Cronologia » et « Sinossi », programme des saisons 2004-2008 de la Fondazione Lirico-Sinfonica del Teatro Petruzzelli, Bari 2004-2008

« La Cecchina Maritata: le ragioni di un successo », Bari, Conservatorio di Musica “Piccinni” / Celebrazioni del II Centenario di Niccolò Piccinni, février 2002, p. 21-24

« Nel ‘comico’ di Vinci : Li zite ‘n galera e Sinossi dell’opera », dans I Concerti della Normale di Pisa, saison 2000-2001, Pisa, Teatro Verdi, 15 février 2001, p. 4-11, 12-18

« Nápoles y Madrid: las cantatas españolas de Leonardo Vinci y el repertorio “napoletano” de la época », dans Fiestas Reales : Los Siglos de Oro, Madrid, Fundación Caja Madrid, 2000

« Nel ‘comico’ di Vinci : Li zite ‘n galera », Teatro Comunale di Ferrara, saison 2000, Li zite ‘n galera, Ferrara, Teatro Comunale, 2000, p. 44-53

« Naples, un portrait musical », Paris, Cité de la Musique, 1999

Textes du programme pour le festival « I Festival di musica antica Mousiké » (1995-1997)

Rédaction du programme « Bari lirica 96 », saison lyrique de al commune de Bari, Bari, Levante, 1996

 

haut de page

Contact

Anne-Madeleine Goulet

EFR, Piazza Navona, 62

I-00186 Roma

Tel.: +39 320 40 08 27 2

goulet(at)musici.eu


Gesa zur Nieden

Johannes Gutenberg-Universität Mainz
Musikwissenschaftliches Institut
Jakob-Welder-Weg 18
D-55128 Mainz

zurnieden(at)musici.eu

Shadow bottom